Un été bien rempli

Par Fred

Publié le 01 septembre 2015

J'ai l'impression que l'été a commencé hier, alors que les élèves reprennent déjà le chemin de l'école ... Petit récit de trois mois bien remplis.

Il y a d'abord eu 16 belles représentations de La Fortune de Jeanne. C'est un grand bonheur de tourner ce spectacle aujourd'hui. Avec ses 81 représentations dans les pattes, on peut dire qu'il est rodé ! Depuis quelques mois, ce n'est que du plaisir : plaisir de tourner avec Simon et François, avec une complicité et une fluidité aussi précieuses que rares ; plaisir de jouer devant un public mélangé d'enfants et d'adultes, avec la variété des réactions que ça amène ; plaisir d'accueillir ce public et de « faire monter la sauce » ; plaisir d'investir des endroits magnifiques ou improbables avec nos poubelles, nos déchets et tout notre barda ; plaisir de jouer en plein air, malgré les quelques grosses chaleurs que nous avons eues à affronter.

Photo Yann Ancèze

Je retiendrai la belle ambiance « comme à la maison » du Festival Côté Jardin, la belle surprise de Soulac malgré le vent glacé et les conditions pas faciles, l'énorme public de Mérignac, la joyeuse série aurillacoise, la belle intimité à Lège Cap Ferret et la représentation réolaise (à domicile), dans le lieu-même où je suis monté sur les planches pour la première fois il y a plus de 20 ans ! Je retiendrai surtout le regard de la petite Jeanne, la vraie, qui a enfin pu voir notre spectacle.

Photo Yann Ancèze

Il y a eu aussi la reprise de Gluten Boob, tournée d'adieu. Ça n'a pas été de tout repos, mais ça en valait la peine. Il a fallu apprendre à gérer les problèmes de son, de lumière, de vidéo. Il a fallu que Mathieu s'empare du rôle de Freddie (et surtout de sa gigantesque partition technique). Il a fallu transformer tout ce qui ne nous satisfaisait plus, un an après la création. Il a fallu faire grandir les personnages de Rita et Zimone et l'amour qui les unit. Il m'a fallu « y aller » dans mon rapport avec le public. Il a fallu affronter Aurillac en assumant notre fragilité. Trouver l'énergie, la folie, l'amour et être au présent. La dernière représentation à Aurillac a été la plus belle des récompenses : ça y est, ce spectacle si ambitieux, atypique et protéiforme a enfin trouvé toute sa force et sa légitimité.

Il y a eu encore le Festival VivaCité à La Réole : les retrouvailles avec les amis-bénévoles, le stress de la météo, les sessions d'affichage dans la ville, les beaux spectacles que nous avons accueillis, l'orage du vendredi soir, le repli (pour rien) du samedi et le public toujours aussi nombreux.

Photo Yann Ancèze

Et puis bien sûr, il y a eu l'aventure collective de la Laverie Tivoli, pour le Festival d'Aurillac : 15 compagnies dans deux cours d'école, des bénévoles fantastiques, tout plein de spectateurs, un catering du tonnerre, des afters explosifs jusqu'au bout de la nuit, une organisation impeccable gérée par Les 3â, les belles rencontres, les discussions à n'en plus finir, l'épuisement qui grandit avec les jours qui passent … Un moment de partage qui s'installe comme un rendez-vous annuel, si riche humainement, émotionnellement, artistiquement.

Au milieu de tout ça, j'ai réussi à trouver le temps pour suivre un long stage de clown qui m'a remué dans tous les sens, m'a ramené aux fondamentaux de mon métier d'acteur, m'a fait rencontré des gens formidables, m'a offert des moments de grâce pure en regardant les autres sur le plateau, m'a rappelé l'importance de l'engagement de l'acteur.

Photo Yann Ancèze

Septembre commence et la folle course continue pour moi. D'abord une résidence à Carmaux avec les Humanophones et une autre au Rocher de Palmer avec Emmanuelle et Luc. Puis, viendra le grand rendez-vous du Festival de marionnettes de Charleville-Mézières, où nous allons jouer La Fortune de Jeanne : cette année, nous partagerons l'aventure avec les collègues de l'Art Hache Scène et de la Compagnie Mouka. Il y aura encore quelques représentations de La Fortune de Jeanne en Gironde dans le cadre des Scène d'Eté.

Et puis, enfin, ce sera le départ tant attendu pour Phnom Penh, où nous concocterons notre prochaine création, Un Oeil Une Oreille, avec nos amis de Kok Thlok.

PS : je profite de ce billet pour vous faire partager les superbes photos que Yann Ancèze a pris à Mérignac, le 5 août dernier. Si vous voulez aller faire un tour sur le site de ce photographe, c'est par ici.

Photo Yann Ancèze

Retrouvez la Compagnie !

Pour suivre notre actualité, vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook ! La newsletter des 3â (www.les3a.fr) vous informera également de toutes les prochaines représentations des spectacles de la compagnie, ainsi que de ceux de nos amis ! N'hésitez pas à vous y inscrire.

Toujours connectés !

Vous n'utilisez pas les réseaux sociaux ? Inscrivez votre adresse e-mail ci-dessous, afin de rester informés des prochaines représentations de nos spectacles :


Mentions légales

© Copyright 2014 Compagnie l’Aurore
Site réalisé par Studio SG et hébergé par 1&1 Internet SARL, 7, place de la Gare, BP 70109, 57201 Sarreguemines Cedex (FRANCE).