Premier hiver

Par Malis et François

Publié le 24 janvier 2016

Déjà un mois que les Cambodgiens sont arrivés. Ce dimanche, je retrouve Malis installée au coin du feu, dans la maison de Philippe, Chantal et Aurélie à Monségur, où elle est hébergée. C'est le moment de faire un petit bilan du mois écoulé. L'échange commence en khmer, passant rapidement par l'anglais et le français.

Malis : « Pour moi, je suis contente de venir en France, contente avec tout le monde. C'est un nouveau travail, que je n'ai jamais fait avant, je suis contente de le faire. La première fois que nous avons joué, j'étais inquiète. Il y a beaucoup d'artistes en France, avec de bonnes idées et du talent. Je suis inquiète de leurs retours. Je veux bien faire, faire de mieux en mieux. J'aime travailler pour les enfants, ils sont intelligents. La première fois, un enfant m'a dit : « J'aime votre voix, elle est très belle ». J'étais très fière.

Aurélie ajoute : « Elle veut être enseignante maintenant. "

Malis : « L'équipe est une bonne équipe, mais des fois c'est difficile de parler et de comprendre, entre le français et l'anglais. Il y a beaucoup de choses subtiles et techniques à comprendre. »

François : « Tu as aimé la fête de Nouvel An à la Grange à votre arrivée ? »

Malis : « Oui, beaucoup de gens me sourient, sont gentils avec moi. Je me suis dit que j'ai de la chance. Ce sont de bons amis. Quand je ne travaille pas, je pense à l'histoire et ma voix. Je ne veux pas de temps libre, je préfère travailler. Loin de ma famille, je n'y pense pas trop, car il y a le téléphone. Tu peux tout savoir. Donc je ne m'inquiète pas. À la maison, Chantal m'a donné des vêtements, des médicaments. Aurélie, ma vieille amie, s'occupe de moi. Mais je dois être active pour ne pas trop penser à la famille. »

Chantal : « I am enjoyed with Malis because it's my cooking teacher. »

Aurélie : « ça fait plaisir de te voir ici, même si tu es souvent fatiguée, et même malade ce week-end. Tu es très calme.»

Malis : « Je suis fatiguée mais contente, car ici je n'ai pas de stress. Au Cambodge, il y a du stress. »

François : «Le stress de la vie quotidienne... »

Aurélie : « C'est comme pour nous. Quand nous sommes loin de chez nous au Cambodge, nous sommes moins stressés. »

François : « Et les salles où nous avons joué, la Chapelle à Oloron, le Rocher de Palmer à Bordeaux ? »

Malis : « C'est bien, même si j'ai eu froid au Rocher. Au Cambodge, quand on joue en province, c'est difficile pour voyager en voiture, trouver des toilettes. Et il fait très chaud, quand on joue dans les pagodes, dans les villages. »

 

François : « Et la nourriture en France ? »

Malis : « J'aime tout. Pas de problème à propos de la nourriture. »

Aurélie : « Elle aime le miel, et mange même du fromage au petit déjeuner ».

Malis : « Maintenant, pour le spectacle, je m'inquiète moins du regard des autres. Je suis heureuse, mais inquiète. Je pense à tout, l'histoire... Je pense trop. Maintenant je pense à faire le travail mieux encore. Quand je joue au Cambodge, je ne suis pas inquiète. Car je connais bien ce que je fais. »

François : « Tu connais le yiké, les formes de théâtre traditionnelles. »

Malis : « Je connais ça depuis des années, depuis mes études. Mais ici, c'est un nouveau type de travail. »

François : « Et la neige ? Tu as pu la toucher dans les Pyrénées. »

Malis : « C'était la première fois de ma vie. J'étais très fière. Toucher la neige... Je voulais courir et faire plein de choses dedans, mais c'est trop froid. Je voulais pleurer. De la voir avec mes yeux. »

 

 

Retrouvez la Compagnie !

Pour suivre notre actualité, vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook ! La newsletter des 3â (www.les3a.fr) vous informera également de toutes les prochaines représentations des spectacles de la compagnie, ainsi que de ceux de nos amis ! N'hésitez pas à vous y inscrire.

Toujours connectés !

Vous n'utilisez pas les réseaux sociaux ? Inscrivez votre adresse e-mail ci-dessous, afin de rester informés des prochaines représentations de nos spectacles :


Mentions légales

© Copyright 2014 Compagnie l’Aurore
Site réalisé par Studio SG et hébergé par 1&1 Internet SARL, 7, place de la Gare, BP 70109, 57201 Sarreguemines Cedex (FRANCE).