Neuf mois

Par François

Publié le 16 décembre 2016

Ce n'est pas une naissance que nous avons à vous annoncer. C'est seulement un retour. Mais il est pourtant question de maturation et de nouvelle vie. Neuf mois après, nos amis cambodgiens nous rejoignent à l'occasion d'une nouvelle tournée de notre spectacle concocté l'an dernier avec la compagnie Kok Thlok. Un œil, Une Oreille renaît avec ce mois-ci sept représentations au Musée du Quai Branly à Paris, et deux à Talence en janvier.

 

Samedi 10 décembre : une étincelle dans ma tête. Je suis tellement pris par mes activités que je n'y pensais quasiment plus. Ka, Malis et Kuyba arrivent déjà demain. Ont-ils pensé à prendre leur avion ? Un coup d'oeil à Facebook me rassure. Je replonge dans mes activités de peinture et de bricolage avec Jean-Christophe pour retaper le décor.

 

Le lendemain matin, nouvelle alerte au réveil. Un appel de Fanny, la scénographe du spectacle, qui doit les accueillir à Roissy et les transférer vers le train : « Ils ne sont pas là ! ». Une demi-heure de doute durant la quelle Fanny cherche partout et que je passe à regarder fixement mon téléphone. Nouvel appel de Fanny. Ils attendent le train tout seuls à la gare. Mon angoisse s'envole. Quant à Fanny, elle est frustrée d'être venue les accueillir avec des beaux colliers de fleurs synthétiques, de ne les voir que dix minutes, d'avoir sacrifiée sa matinée de repos pour rien. L'explication viendra plus tard, pas très claire comme d'habitude. Ka croyait que... mais Malis croyait que... alors ils ont... Je les retrouve avec leurs caractères, leurs chamailleries, et leur capacité à dire d'accord alors qu'ils n'ont pas tout à fait compris ce que je leur ai dit. Morale de l'histoire : maintenant ils sont murs pour faire leurs transferts tout seuls.

 

Un petit goûter en commun, et vite chacun rejoint le logement qu'il occupera pendant son séjour. Au programme, une bonne nuit de repos pour digérer le décalage horaire, car dès demain...

 

Rendez-vous à l'espace culturel La Forge à Portets qui va accueillir nos sept journées de résidence de reprise du spectacle. On reprend ses marques au montage du décor. Rapidement. Chacun s'organise, avec efficacité. Luc hésite un peu pour retrouver le système d'accroche pour son tambour, mais on s'y retrouve vite. Kalima et Kuyba refont ensemble les formes de papier sans même avoir à se parler. Bonne mémoire pour les choses pratiques, c'est rassurant avant de remettre les pieds dans l'univers du spectacle.

 

Mes objectifs pour ces sept jours : clarifier, épurer, simplifier. Mais surtout : donner davantage de vie au marionnettes. Très vite, je me régale. Cette fois-ci, nous ne sommes pas engagés dans un train à grande vitesse, selon l'image employée par notre chargé de production Fabien. Nous avons le temps de nous poser, de respirer, et les marionnettes avec nous. Les 9 mois de pause nous ont libérés des tensions, des blocages. L'air peut passer dans nos poumons, transiter par nos mains, pour donner le souffle aux personnages. La vie peut reprendre sa place. Plus souple, plus vraie. Aidés par notre amie marionnettiste Claire, nous donnons réalité à ces êtres surnaturels que sont Un Oeil et Une Oreille. Dans un exercice qu'elle nous propose, j'observe chacun jouer au ping-pong avec des balles en papier. Nous nous amusons, nous jouons ensemble, dans l'objectif que les marionnettes trouvent leur nouvelle vie. Mais n'est-ce pas plutôt pour voir ces personnes jouer ensemble que j'ai imaginé l'histoire de ce spectacle ? Qui de l'oeuf, qui de la poule...

 

A l'approche de ces nouvelles représentations, je sens la tension qui remonte tout doucement, mes nuits qui rétrécissent, la liste des choses à faire qui se régénère miraculeusement dès qu'elle se vide un peu. Je vois surtout sur la scène des corps qui se libèrent, corps de musiciens, d'acteurs et de marionnettes mélangés dans une danse mystérieuse et intense. Alors je savoure ce plaisir, et cette chance de nous retrouver.

 

Retrouvez la Compagnie !

Pour suivre notre actualité, vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook ! La newsletter des 3â (www.les3a.fr) vous informera également de toutes les prochaines représentations des spectacles de la compagnie, ainsi que de ceux de nos amis ! N'hésitez pas à vous y inscrire.

Toujours connectés !

Vous n'utilisez pas les réseaux sociaux ? Inscrivez votre adresse e-mail ci-dessous, afin de rester informés des prochaines représentations de nos spectacles :


Mentions légales

© Copyright 2014 Compagnie l’Aurore
Site réalisé par Studio SG et hébergé par 1&1 Internet SARL, 7, place de la Gare, BP 70109, 57201 Sarreguemines Cedex (FRANCE).