La Fièvre

Par Aurore Leriche

Publié le 01 mai 2014
Les frissons courent sur mes bras
J'entends ta rumeur là-bas
Tu m'appelles, tu m'appelles, je t'obsède
C'est maintenant, c'est là
Je ne suis déjà plus vraiment moi.

Rita Gluten, au public, chanson "La fièvre", dans le spectacle Gluten Boob, Tournée d'Adieu


Je ne suis déjà plus vraiment moi, moi non plus. 
A l'heure où j'écris ce billet, il nous reste 15 jours de répétition, la première est dans un mois, et j'entends déjà, comme Rita, la rumeur du public. Et je me bouffe les doigts. Je fais ce rêve horriblement typique du comédien avant les premières, vous savez celui où vous vous retrouvez sur scène, le jour J, et qu'au moment de parler vous avez complètement oublié votre texte. Qu'au moment de chanter, rien ne sort des enceintes. Ou alors que vous êtes à poil sur scène, littéralement, parce que quelqu'un vous a volé votre costume... 
Je sais que c'est normal d'avoir peur, ça fait partie du jeu. Mais ce projet, ça fait trois ans qu'il m'obsède, et qu'il s'apprête à voir le jour, c'est juste vertigineux.

Il était une fois, il y a trois ans environ, à la Grange, un spectacle entre potes, un spectacle pour de rire, Francky and the Pussycat, avec dans le rôle de Francky, Francky, et dans le rôle de Pussycat, Estelle. Pendant 20 minutes, ça chante, ça joue, ça raconte rien du tout, mais quelle énergie, quelle folie. Une claque. Je suis jalouse. Jouer, chanter, c'est ce que je préfère faire. Je vais le faire. J'enrôle Estelle. On part sur la même base : un couple, un concert.

La musique ? Faut que ça pète : du rock, du punk, de l'électro. Qui va composer ? Seb, qui d'autre, pour mettre le feu il s'y connait. Même qu'il pourrait être sur scène, jouer un perso, Freddie qu'il s'appellerait. Va pour un trio, Seb aux platines, Estelle à la batterie, moi au chant. Brainstormings. On veut divertir, et émouvoir. Ce sera une histoire d'amour sur fond d'électro, un concert qui serait comme la métaphore d'une vie à 2 (à 3 ?). Et puis un sale truc, le destin, et il faudrait tout arrêter : ce sera une tournée d'adieu. Les répétitions commencent, mais Estelle ne se sent pas à sa place. Jouer, faire rire, elle fait ça à merveille dans la vie avec les potes, mais la comédie c'est un métier, et elle en a un autre. Alors elle dit au revoir. C'est dur mais c'est comme ça. Merci, Estelle, d'avoir été une si belle source d'inspiration.

Mais qui va jouer Zimone Boob maintenant ? J'ai besoin d'une comédienne, d'une batteuse, et d'un tempérament. Cécile ! Qui d'autre ? C'est l'évidence. Et ça repart. Et ça brainstorme de plus belle. Berlin, Bollywood, bad trip. Qui va porter le projet, le mettre en scène ? En ligne de mire, deux compagnies de coeur, l'Aurore ou Bougrelas. L'Aurore et Bougrelas se regardent de loin depuis un moment, se plaisent, c'est sûr. Et pourquoi pas tenter la cohabitation, plus, puisqu'il y a affinités, faire un p'tit ensemble ? Allez, ce sera un duo à la mise en scène : Fred et Christophe, bien sûr, le yin et le yang, ça promet.

La machine administrative est lancée. Aux manettes Julie, Marilyne, Virginie, et bientôt Elsa : rendez-vous, budgets, rendez-vous, dossiers, co-production, rendez-vous, conventions de partenariat, matos, rendez-vous. Nous aurons des bienfaiteurs, Marieke, Sophie, Géraldine, Guy, Lolo et un certain sac de billes. Un autre bienfaiteur, Francky (sans sa Pussycat), nous fait don de deux chansons magnifiques. Le set musical est quasi complet, et ça envoie. L'histoire s'étoffe : vidéo, Fred Astaire, voyage mystique. On est grave dans les temps ! Sorties de résidence, étapes de travail, premières critiques. On triture la structure, les personnages, on sait même plus comment se saper. On sait plus rien. On est grave à la bourre…

15 jours. Allez, c'est la dernière ligne droite. Tout est déjà là. Y a plus qu'à se faire confiance, se laisser griser par la rumeur du public, attiser le feu intérieur. Embrasement imminent.


Aurore Leriche

Retrouvez la Compagnie !

Pour suivre notre actualité, vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook ! La newsletter des 3â (www.les3a.fr) vous informera également de toutes les prochaines représentations des spectacles de la compagnie, ainsi que de ceux de nos amis ! N'hésitez pas à vous y inscrire.

Toujours connectés !

Vous n'utilisez pas les réseaux sociaux ? Inscrivez votre adresse e-mail ci-dessous, afin de rester informés des prochaines représentations de nos spectacles :


Mentions légales

© Copyright 2014 Compagnie l’Aurore
Site réalisé par Studio SG et hébergé par 1&1 Internet SARL, 7, place de la Gare, BP 70109, 57201 Sarreguemines Cedex (FRANCE).